onlinero.com
» la Roumanie pour les amis

Français Deutsche
Rubriques
ACTUALITES - EVENEMENTS
Agenda des événements
L'Actualité roumaine
Actualitatea româneasca
Le Journal Non Officiel
TOURISME - DECOUVERTE
Informations générales
Billets d'avion Roumanie
Séjours en Roumanie
Hôtels en Roumanie
Location de voiture
Cartes et itinéraires
  Aller en Roumanie
  Oas-Maramures
  Moldavie-Bucovine
  Transylvanie
Récits de voyage
Découvertes culinaires
La Roumanie en direct
Téléphoner en Roumanie
CULTURE et CIVILISATION
Terre d'art
  Peinture
  Icônes
  Architecture urbaine
  Eglises et monastères
  Moldavie-Bucovine
  Muntenie
  Oas - Maramures
  Transylvanie
  Sculpture
Terre de tradition
  Ethnographie
  Habitat traditionnel
  Coutumes populaires
  Activités traditionnelles
  Le travail du bois
Terre d'histoire
LIBRAIRIE EN LIGNE
A la une
Livres et dictionnaires
  Sélections par thématiques
  Apprendre le roumain
  Empreintes
  Amprente
Musique roumaine
Cinéma roumain
Photos/CARTES POSTALES
Cartes évènements
Cartes postales anciennes
Vues imprenables
  Les saisons - Dinu Lazar
  Souvenirs de voyage
  Dobrogea - Mer Noire
  Moldavie - Bucovine
  Muntenie
  Oas - Maramures
  Transylvanie
Architecture urbaine
  Photos de Bucarest
  Photos de Bistrita
  Photos de Brasov
  Photos de Sibiu
  Photos de Sighisoara
  Photos de Timisoara
  Photos Ocna Sibiului
Châteaux et forteresses
  Muntenie
  Transylvanie
Eglises et Monastères
  Moldavie - Bucovine
  Muntenie
  Oas - Maramures
  Oltenie
  Transylvanie
La tradition au quotidien
  Terre de tradition
  Moldavie - Bucovine
  Monts Apuseni
  Oas - Maramures
  Transylvanie
Arts roumains
  Peintres roumains
  Sculpture
Jeux pour les enfants
DIASPORA ROUMAINE
Roumains en France
Roumains en Belgique
Roumains en Suisse
Votre association
Calendar ortodox (ro)
"EXPAT" EN ROUMANIE
PETITES ANNONCES
ANNUAIRE WEB ROUMAIN
LA PAGE DES ENFANTS
FORUM Roumanie
Livre d'Or
DEUTSCHE FASSUNG
Ausflüge
  Bukowina-Moldawien
  Oas-Maramures
  Transilvanien-Walachei
Bilder aus Rumänien
Bukarest
Kunst
Kirchen und Kloster
  Bukowina - Moldawien
  Maramuresch
  Walachei
Tradition
Dorfmuseen
Blättchen
Kinderseite
ACCUEIL > CULTURE et CIVILISATION > Terre d'art > Architecture urbaine >
version imprimable
Bucarest, capitale orientale
Cool Romania
Pour plus de photos de Bucarest, cliquez ici.

     sommaire de l'article

LE STYLE ART NOUVEAU - dit néo-roumain

Nous ne traiterons pas ici de la structure urbaine héritée du monde proche-oriental et de son mode de vie, mais des réalisations architecturales dites néo-roumaines de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle, qui s'intégrent dans le monvement mondial de l'Art Nouveau.

Ce mouvement, né en Belgique, a eu comme chefs de file Guimard, Gaudi et Horta, en Europe occidentale.

Il est né en réaction contre les méfaits esthétiques liés à l'industrialisation, et contre les courants architecturaux calqués sur les architectures du passé, néo-classiques ou néo-gothiques.

C'est le règne de la courbe et de l'arabesque, inspirées de la nature, sans en être la copie, l'effervescence des constructions de verre et de métal, de la mosaïque et de la céramique, c'est le triomphe du retour de techniques artisanales, créant des oeuvres uniques, avec une utilisation originale des thèmes artistiques orientaux, que le développement des moyens plus rapides de communication mettront plus facilement à la portée de l'Occident...

C'est l'époque de grands mouvements de christianisation et d'envoi de missionnaires à travers le monde. La revue "L'Illustration" parle longuement, autour de 1900, du sort tragique des missionnaires envoyés en Chine, mais on commence à importer des objets d'art qui susciteront un véritable engouement dans les capitales occidentale, la mode des "chinoiseries". Une des collectionneuses célèbres sera Sarah Bernhardt, que sa carrière théâtrale amènera aussi à Bucarest.

En effet, cette époque a été fortement influencée par la découverte de l'exubérance des décorations orientales, et de la qualité de vie légendaire le l'Orient. Il en découlera un renouveau de l'inspiration artistique.

Malheureusement, le coût élevé de ces réalisations, en feront une production de luxe, contrairement à l'utopie de départ qui voulait introduire le Beau dans la vie de tous les jours. Et très vite, le style Art Déco des années 20 et 30 imposera sa sobriété... et son moindre coût. Et ce sera le déclin de cet extraordinaire mouvement qui s'est étendu sur l'Europe et l'Amérique, mais aussi jusqu'en Chine ou en Argentine.

En Roumanie, historiquement, une telle architecture avait existé dans le passé, à l'époque de Constantin Brancovan, et c'est tout naturellement qu'on en reprendra certaines caractéristiques qui répondait à beaucoup de critères de la Nouvelle Architecture.

 

Néo-roumain, le terme désigne une réminiscence de cet art roumain ancien, comme néo-classique signe les influences d'un style classique antérieur, mais c'est une définition un peu réductrice. C'est surtout l'achèvement d'un style Art Nouveau, qui en Occident s'est présenté comme une rupture avec le passé, mais a pu, en Roumanie, se situer dans une continuité.

En effet, depuis l'époque de Constantin Brancovan, les caractéristiques stylistiques du XVIIe siècle ont survécu constamment. Nous citerons, pour mémoire des bâtiments du XIXe siècle, antérieurs à l'époque de l'Art Nouveau, mais qui possèdent des éléments néo-roumains importants :

 

1833-1834 : Palais Sutu ( Bd Bratianu, à hauteur du Bd Elizabeta)

Il ne s'agit pas d'un bâtiment Art Nouveau, mais néo-gothique. Nous le citons ici, car il présente aussi des éléments de style roumain qui s'inscrivent dans cette continuité historique.

C'est aujourd'hui le Musée de l'Histoire de Bucarest.

1893 : Palais Cotroceni

Architecte : Paul Gottereau (français)

Le palais d'origine date de l'époque de Constantin Brancoveanu et il en persiste des éléments dans les fondations du palais, et c'est tout naturellement que la construction comprendra des éléments de style roumain, en continuité avec les parties anciennes.

A l'époque de l'Art Nouveau, l'architecture a connu un âge d'or, car beaucoup d'architectes roumains ont fait leurs études à Paris et ont fréquenté les architectes européens qui prônaient ce courant esthétique. Ils ont pu inventer un style original mais inscrit dans une continuité historique. Mais là comme ailleurs, le mouvement Art Nouveau viendra en réaction à la monotonie de la production industrielle de masse.

Partout dans Bucarest, en dehors des bâtiments classés, on rencontre des immeubles et des maisons particulières de style Art Nouveau, qui se sont construites jusqu'à nos jours, perpétuant, contrairement à ce qui s'est passé dans le reste de l'Europe, un style que les racines traditionnelles ont rendu durables. Ce qui n'a pas empêché les styles avant-gardistes des époques postérieures de se développer aussi à Bucarest.


Pourquoi ci, pourquoi ça,
Ne demandez pas
ALLEZ Y VOIR VOUS MÊME
...




Forum de l'article

  • Bucarest, capitale orientale
    Superbe présentation ! ! ! Je ne peus que vous encourager à montrer les belles demeures de Bucarest et de donner l'envie à de nombreuses personnes d'y aller voir elles même.


    14 juillet 2004, par Unciu Charles

Rechercher sur le site
Dans la même rubrique
Bucarest et ses touristes
Bucarest, capitale occidentale
Bucarest après 1914
Bucarest, une ville, un coeur



Commentaires récents
Bucarest, capitale orientale
Le mercredi 14 juillet 2004, par Unciu Charles


La Roumanie pour les amis www.onlinero.com | Bienvenue en Roumanie !
© Iulia Tomescu (Juby) & Eliane Roussel - site en ligne depuis 1997
CONTACT : | Ce site fonctionne sous SPIP et utilise Blogger